Plateforme « Mali-Magic » :  Vers la promotion de la Culture malienne à dimension mondiale !

Afin de contribuer à la promotion  ou de rehausser l’image de la culture malienne à travers le monde, une nouvelle plateforme dénommée « Mali-Magic » a été officiellement lancée à Bamako. Ce projet est initié par l’association Timbuktu Renaissance en collaboration avec Savama DCI,  et avec le soutien de Google Art and Culture.  C’est  le Mémorial Modibo Keïta  qui a servi de cadre  le Samedi 12 mars 2022,   au lancement officiel dudit  projet. La cérémonie était présidée par le Ministre de la Culture, de l’Industrie Hotellière, de l’Artisanat  et du Tourisme, Andogoly Guindo, en présence de  l’ancien Premier Ministre Moussa Mara, de l’ancienne Ministre de l’artisanat et l’actuelle ambassadrice du Mali au Japon, Nina Walett Intalou, du Ministre de l’environnement, Modibo Keïta, des initiateurs du projet, de l’ambassadeur des USA au Mali, des partenaires et invités de marque.


Il faut d’abord rappeler que  » Mali-Magic  » est le fruit d’une magnifique collaboration entre Timbuktu Renaissance de Manny Ansar, une figure organisatrice des grands événements culturels dont les festivals au désert et celui de Ag Na de Koulikoro avec ses collaborateurs Cynthia Schneider, Salif Niang) Savama DCI (Dr. Abdel Kader Haidara, Banzoumana Traoré), et Instruments 4 Africa (Paul Chandler), qui depuis 7 ans ont travaillé ensemble pour créer  cette plateforme avec le soutien de Google Arts and Culture (GAC). Les points forts du site Google Arts & Culture sont les suivants :- Les toutes premières traductions publiques, disponibles dans le monde entier, des célèbres manuscrits de Tombouctou, traduits en anglais, arabe, français et espagnol, accompagnés d’explications. – Des visites virtuelles en 3D des sites touristiques parmi les plus célèbres au Mali. – Une vidéo d’un voyage musical d’artistes maliens représentants plusieurs régions du pays, tous chantant avec la mélodie de la chanson Houwkuna d’Ali Farka Touré. – Des expositions et des vidéos en ligne explorant divers aspects de la culture du Mali, en particulier sa musique à travers des artistes reconnus comme Fatoumata Diawara… – Le site reste dynamique et sera enrichi progressivement. Au Programme :Intervention du Ministre de la Culture / de l’Ambassadeur des USA/ Du représentant de Google/ De la représentante de Timbuktu Renaissance/ visite guidée du site MALI MAGIC / conversation sur les manuscrits de Tombouctou entre le Dr. Abdel Kader Haidara et l’Ambassadeur Cynthia Schneider/ Projection Vidéo/ Concerts par les artistes ayant participé au projet. Une représentation symbolique des maliens de toutes les ethnies et zones géographiques.
À signaler que  ce projet a le potentiel de transformer les fausses idées persistantes selon lesquelles l’Afrique manque d’une histoire écrite . Il démontre en outre que Tombouctou, une ville islamique au cœur de l’Afrique, était un centre de culture et d’apprentissage au même titre que Florence au Moyen Âge . Les manuscrits témoignent de connaissances scientifiques étonnantes – ils affirment que la terre tourne autour du soleil avant Galilée et Copernic – et de concepts étonnamment modernes de bonne gouvernance, de droits de l’homme et de droits des femmes, pour ne citer que ces quelques exemples. Tout cela sera gratuit et accessible au public, y compris, bien sûr, au public malien. Connue et appréciée dans le monde entier, la musique malienne est à l’origine du blues et du rock n’roll. Depuis dix ans, les musiciens maliens appellent à la paix et à l’unité dans la résilience à toute forme d’extrémismes.

Au cours du lancement officiel de la plateforme, plusieurs interventions ont marqué la cérémonie :  Dans son intervention,  l’ambassadrice Cynthia Schneider, co-présidente de Timbuktu Renaissance a rappelé que cette nuit  est une découverte de la richesse de la culture malienne.  Elle a aussi rappelé  que « Mali-Magic » tire son origine dans une conférence à Doha, au Qatar où la stratégie de Timbuktu Renaissance était formée avec la participation de deux connaisseurs de la culture à savoir Abdel Kader Haïdara et Vieux Farka Touré. Après la conférence de Doha, Timbuktu Renaissance a organisé un voyage au Mali et à Tombouctou,  en compagnie de l’ancienne Ministre de la culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo. Après la belle rencontre de Tombouctou  qui a aboutit à une issue favorable,  et vu les richesses culturelles dont dispose le pays, que l’idée est venue de  créer le projet « Mali-Magic ». Selon Cynthia Schneider, le monde est en train d’observer le Mali avec beaucoup d’interrogations sur les différents défis sécuritaire, politique et économique. En revanche, le  » Mali-Magic  » offre  la chance de découvrir un autre Mali. Il s’agit du Mali d’un héritage culturel, un héritage écrit, aussi riche et même plus vieux. Le site offre cette richesse (histoire, l’art, et tradition) non seulement aux maliens mais également au monde entier. Pour lui, il est important de lancer ce site, car les solutions de nos problèmes aujourd’hui peuvent se trouver dans notre passé.
Quant à l’ambassadeur des USA au Mali, SEM Dennis B Hankins,  a signalé que les USA ont toujours travaillé avec le Mali dans plusieurs domaines. Cette coopération est en bonne voie. Depuis sa création en 1998, Google  est devenu un instrument de recherche et d’informations.  Il s’est réjoui d’être associé à cette initiative de Google. Il dira qu’avec Google, on peut connaître toutes les histoires et toutes les sciences du monde. Il a salué l’initiative du projet « Mali-Magic » qui est une nécessité d’avoir dans un site des informations concernant le Mali. Il a signalé que le Mali a une histoire millénaire et ce n’est pas seulement  une question de célébrer l’histoire, la culture, mais aussi des traditions. Ainsi à travers ce projet du secteur privé, les USA peuvent aider les maliens de reconnaître leurs propres cultures mais qu’il soit disponible dans tous les coins du monde.


Dans discours marquant le lancement officiel du site, le Ministre Andogoly Guindo a d’abord salué cette belle initiative qui vise à promouvoir la culture malienne dans son ensemble et dans sa diversité. Selon lui, il s’agit de célébrer la culture malienne. Le « Mali-Magic » à travers son histoire, sa culture riche et diversifiée. Cette culture sort  d’un long passé, une civilisation millénaire. Pour le Ministre, le Mali est aussi les paysages, les hommes, la diversité ethnique, la diversité culturelle et c’est tout cela qui fait la beauté du pays. Il a aussi rappelé que ce projet est la collaboration magique qui a permis d’en arrvier là. Au départ, il y a eu un rêve presque fou. Ce sont des rêves les plus fous qui font les grands changements ou transformations au monde.
Il faut souligner qu’en dehors de ces interventions qui ont marqué la soirée, un débat a été animé sur les manuscrits de Tombouctou par Abdel Kader Haïdara qui a permis au public de savoir plus davantage. En plus de cela, certains initiateurs du projet se sont également prononcés : Il s’agit de Manny Ansar, co-président de Timbuktu Renaissance et Abdel Kader Haïdara, de la Savama DCI.
Selon Manny Ansar, il existe beaucoup d’aspects dans ce projet. Il y a la numérisation, la diffusion et la mise à disposition au monde des manuscrits  en quatre langues telles que :  Espagnole, l’Arabe, le Français et l’Anglais. Il a aussi un volet touristique. Ce site permet  d’accéder au tourisme malien dans son ensemble. Il ya aussi l’aspect musical. C’est une bonne image du pays qui est vendue a travers le monde. Il a signalé que le site sera enrichi  avec les images et les musiques.
Quant à Abdel Kader Haïdara, il est revenu sur l’historique du projet. C’est lors d’une rencontre à Doha, au Qatar en 2014, que l’idée de ce projet est venue par Timbuktu Renaissance.  En ce qui concerne la numérisation, il dira que  85 manuscrits ont été numérisés et qui ont donné 40.000 pages à partir de cela que les expositions vont se développer. Il y a en plus de cela de sites touristiques, de monuments, de mosquées…
À signaler qu’en dehors de la cérémonie protocolaire, la soirée a été également agrémentée par la belle prestation du couple Safi  et Momo Diabaté,  du Vieux Farka Touré et de bien d’autres artistes qui ont émerveillé le public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.