Saccage de laPolyclinique médicale ALLAMA de Kati : L’Etat doit s’assumer !

PAR MEHARI-CONSULTING

En Février 2012 la Polyclinique médicale ALLAMA de Kati a été la cible d’une violente attaque par population de Kati, la raison de cette attaque était que le propriétaire est touareg et de teint de claire. Chose que beaucoup de malien de cette ethnie ont vécu juste au début de la rébellion les poussant à aller se refugier dans les pays voisins.

note d’information adressée au Ministère de la réconciliation national du Mali , Ministère de l’économie et des Finance du Mali , Commission Vérité Justice et réconciliation du Mali , Bank Of Africa du Mali et GROUP BMCE Maroc par la famille

Depuis 9ans la famille du Dr Elmehdi promoteur de la Polyclinique médicale ALLAMA vit dans la tourmente après avoir échapper de justesse au lynchage et perdu toute une vie de travail à cause de leur appartenance ethnique. Chose qui est dommage au 21ème siècle. Ceux là même qui ont pillé cette polyclinique s’y rendaient pour se soigner. Mais bref comme le dit l’adage ‘’quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage’’.

A sa grande surprise la famille a été informées de la vente aux enchères des ruines de son bâtiment le 1 er novembre 2021 par la Bank Of Africa Mali (Dont le siège social est à Casablanca et appartenant au groupe BMCE) devant les tribunaux de Kati.

A noter que la première menace de saisie immobilière date du 7 Janvier 2014 et renouvelée à 3 reprises (19 Juin 2018, 22 Juillet 2020 et 18 Mai 2021) malgré les engagements de l’état auprès de la BOA Mali pour paiement de la créance (En priorité) dans le cadre du processus d’indemnisation des victimes de violation grave des droits de l’homme par l’état malien dont le Dr Elmehdi et sa famille en font partis.

N’ayant pas été soldé par l’état Malien, la BOA a continué les poursuites à l’encontre de la Famille du Dr Elmehdi à la place de l’Etat.

L’Audience du 1 Novembre 2021 a bien eu lieu devant les tribunaux de Kati après apparition (30 jours avant l’audience) sur la liste des affaires du 25 octobre au 1 er Novembre 2021 faisant objet de ventes aux enchères au tribunal de KATI et l’adjudication a été prononcée par le juge président dans la salle d’audience.

‘’Nous attestons n’avoir reçus aucun document ni de décision de minute ni de délibération mais confirmons que l’audience des criées a bien eu lieu et l’adjudication a bien été prononcé. ‘’ déplorent Dr. Haletine AG ELMEHDI, Mme WALET ELMEHDI Allama et Mme WALET ELMEHDI Amahali, Fils et Filles du Dr Elmehdi AG HAMAHADY dans une note d’information adressée au Ministère de la réconciliation national du Mali , Ministère de l’économie et des Finance du Mali , Commission Vérité Justice et réconciliation du Mali , Bank Of Africa du Mali et GROUP BMCE Maroc intitulé : Affaire opposant la Bank Of Africa à la polyclinique médicale ALLAMA de Kati , Affaire d’indemnisation de la famille du Dr Elmehdi AG HAMAHADY par son Etat (Malien) après avoir été victime de violation très grave des droits de l’homme par ce même Etat.

Ruines de la Polyclinique médicale ALLAMA de Kati

Dans cette note d’information la famille du Dr regrette et se dit surprise d’apprendre que des membres des autorités Maliennes nient officieusement la vente aux enchères en leur demandant s’en tenir à leur dire c’est à dire à son ‘’engagement verbal.’’

L’Etat doit s’assumer et la famille entend rester sur sa position : elle considère la vente aux enchères de ses ruines faites par la boa mali pour manquement de l’Etat malien a ses engagement jusqu’à preuve contraire juridique écrite et officielle.

Elle agira uniquement en considérant les actions et les écris allant de 2012 à ce jour sauf nouvelle décision officielle et juridiquement valable qui annule la vente aux enchères et qui lui restitue ses ruines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.