Paix et réconciliation : la belle réussite de la coupe inter-quartier du conseil communal des jeunes de Goundam !

Alassane Cissé

Dans le but de renforcer  la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble dans le cercle de Goundam, la finale de la coupe de la  première édition  inter-quartier du conseil communal des jeunes s’est déroulée dans une ambiance festive à Goundam courant Avril dernier.  

La ville de Goundam est l’une des grandes provinces les plus anciennes du Mali  qui a elle seulement compte les plus grands lacs du fleuve Niger et se trouve dans la circonscription de la région de Tombouctou. 


Cette première édition était présidée par le chef général de la tribu des Kel Ansar non moins  membre du Conseil National de Transition, l’honorable Abdoul Magid Ag Mohamed Ahmed Ansary dit Nasser. C’était également en présence de plusieurs personnalités de la ville.


Il faut au préalable souligner que l’objectif principal de cette édition vise à renforcer d’une part les liens de fraternité entre les jeunes, et d’autre part contribuer  au développement du cercle de Goundam.  Cette première édition de la coupe inter-quartier du conseil communal a tenu toutes ses promesses à travers  la mobilisation et l’engagement sans faille des populations. La finale s’est jouée entre l’équipe Alfahou et celle de Haribanda qui ont toute les deux montré du beau football au public goundamien. Le match s’est soldé par un score d’un but partout et c’est à l’issue  de l’épreuve fatidigue des tirs au but que l’équipe de Alfahou a remporté la coupe. Aujourd’hui la paix et la réconciliation au Mali sont une nécessité afin d’aboutir  à  la cohésion sociale et le vivre-ensemble, c’est pourquoi la ville de Goundam s’engage résolument dans cette dynamique.  Concernant le chef général de la tribu des kel ansars, Abdoul  Magid Ag Mohamed Ahmed Ansary dit Nasser  continue de mener de bonnes actions en faveur des populations pour le développement de la ville de Goundam.   Dans sa mission, le chef général de la tribu des Kel Ansar du Mali  a toujours  été un rassembleur autour de la paix et de la cohésion sociale. Malgré la crise multidimensionnelle que le pays traverse depuis 2012, la région de Tombouctou surtout les populations de la ville de Goundam ont prôné la paix et le vivre-ensemble. Ainsi cette rencontre inter-quartier entre les jeunes autour du ballon rond pourrait à coup sûr contribuer à poser les jalons d’espoir à la paix et la réconciliation entre les différentes communautés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.