#Mali : L’entreprenariat comme le meilleur moyen de lutte contre le chômage  des jeunes !

Écrit par Alassane Cissé

Notre pays traverse depuis des années, une crise multiforme et multidimensionnelle qui a paralysé l’économie nationale. Parmi ces questions, signalons que  le taux élevé du chômage et la problématique de l’emploi ont poussé de milliers de jeunes diplômés ou non à se diriger vers l’entreprenariat afin de faire face à la situation du pays.

Rapellons d’abord que l’entrepreneuriat des jeunes  est un levier de réduction du chômage et de la pauvreté produisant davantages des résultats socio-économiques. Un grand nombre de la jeunesse Malienne se tourne vers l’activité libérale à cause du manque d’opportunités et d’encadrement pour trouver un emploi salarié. Le développement d’une culture entrepreneuriale et d’un environnement propice à la croissance permettent aux jeunes entrepreneurs de créer leur propre emploi, de générer d’autres emplois, se responsabiliser, développant de l’expérience, et se dotant de compétences. Entant qu’entrepreneurs, les jeunes et les femmes renforcent leur estime de soi, et deviennent des agents de changement et de développement durable dans leur pays. L’emploi des jeunes reste un défi mondial, tout en particulier en Afrique. Face à la capacité limitée du marché de travail pour offrir des possibilités d’emploi décents aux jeunes il est nécessaire de promouvoir de nouvelles stratégies permettant aux jeunes de créer leurs emplois et contribuer positivement à l’économie et à la société. L’entrepreneuriat est de plus en plus reconnu comme une stratégie clé pour libérer donc le potentiel productif et innovant des jeunes. 

Ces jeunes entrepreneurs évoluent dans plusieurs secteurs tels que la pisciculture, l’agriculture, l’élevage,  l’aviculture et de bien d’autres activités génératrices de revenus.  Il faut signaler que  l’entreprenariat est un secteur très développé aujourd’hui et contribue au développement du pays. Grâce à ces activités économiques,  de millers de jeunes entreprennent pour gagner leur vie après leurs parcours scolaires. À signaler  également que le gouvernement en partenariat avec certaines institutions ou certains pays,  crée des projets pour l’épanouissement des jeunes diplômés. Aujourd’hui plus de jeunes se battent dans l’entreprenariat que les fonctions publiques et gagnent bien leur vie. Le chômage qui constitue le véritable goulot d’étranglement que notre pays face compte tenu de la réalité du terrain. Le Mali dispose de potentiels jeunes qui se sont battus pour réussir et contribuer au développement économique. Lors du forum économique des jeunes entrepreneurs tenu à Bamako en 2021, les acteurs se sont engagés à oeuvrer pour un développement harmonieux du secteur dd l’entreprenariat. Aujourd’hui le contexte est difficile et les défis sont immenses. Le meilleur moyen de réduire le nombre de chômeurs dans notre pays est d’aller vers le secteur de l’entreprenariat et que l’Etat y investisse beaucoup afin que les jeunes puissent gagner dignement leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.