Lutte contre les Mutilations Génitales Féminines : L’ONG JDWS et partenaires s’engagent dans le combat !

L’ONG JDWS et partenaires s’engagent dans le combat !

Par Alassane CISSE

Le Mali à l’instar de la communauté internationale, a célébré le samedi 6 février 2021, la journée internationale de lutte contre les mutilations génitales féminines ou tolérance zéro. Placé sous le thème national « Consolider l’engagement politique national pour mettre fin aux Violences Basées sur le Genre en vue de l’atteinte des objectifs du développement durable 2030 à travers l’accélération de l’abandon des MGF/E/VBG ». Pour la circonstance, l’ONG Justice and Dignity for the Women of Sahel (JDWS) n’est pas restée en marge de cet évènement et a organisé une rencontre sur le thème :《Agir pour mettre fin aux mutilations génitales féminines.》



Il faut d’abord rappeler que cette journée intervient dans une période particulièrement sensible pour le Mali à savoir la crise sanitaire (COVID19) et les profondes crises que le pays connait. Cette rencontre de l’ONG JDWS était conduite par sa Présidente Aida Hamahady Oualate et a enregistré la participation de plusieurs personnalités. Le Panel était porté comment chercher les voies et moyens pour éradiquer ces pratiques néfastes sur les jeunes filles. Lors des échanges, les participants se sont bien exprimés sur le danger qui découlent des Mutilations Génitales Féminines. Certaines personnes ont fait de témoignages poignants sur les différents projets que Madame Aida Hamahady Oualate et son organisation mènent concernant les violences basées sur le genre et les Mutilations Génitales Féminines. Pour d’autres, c’est une brave femme, militante de la défense des droits des femmes. Elle est toujours reconnue à travers son engagement. Aujourd’hui avec son organisation, elle a pu réaliser beaucoup de choses. Les participants ont souligné les moyens nécessaires pour mettre fin aux Mutilations Génitales Féminines et défendre les droits de la femme.

Aida Hamahady Oualate, Présidente de l’ONG JDWS

La Présidente de l’ONG JDWS, Aida Hamahady Oualate, dira également que sans nul doute ces interventions auront été favorablement capté par l’auditoire et ont largement contribué au succès de leur activité. En effet, certes les lois existent, certes les communautés se disent mobilisées et concernées, mais les chiffres ne cessent de monter. Pour les 200 millions de femmes et jeunes filles, mais aussi pour les milliards de victimes potentielles, on se doit de continuer le combat. Elle a remercié tout le monde d’avoir participé à cette rencontre pour parler sur les questions de la femme. Elle espère compter sur les participant pour leurs futures missions que l’ONG compte entreprendre.

Qu’est ce que l’ONG JDWS ?

Il faut souligner que Justice and Dignity for Women of Sahel (JDWS) est une organisation qui se bat au quotidien pour rendre la dignité des femmes du sahel (JDWS), à travers sa Présidente Aïda Hamahady Oualate. Depuis sa création, il ya de cela quelques années, l’ONG JDWS, s’est imposée et a tenté avec les moyens de bord, de lutter contre les Violences Basées surphénomène par le biais d’actions directes comme l’appui à la prise en charge des victimes et aussi par le biais d’actions indirectes telles que : les campagnes de sensibilisation, des analyses de situation du phénomène (enquêtes) et enfin les actions de plaidoiries. Ce sont entre et autres les principales actions de L’ONG JDWS même si elle compte élargir son champ d’actions dans le futur avec la mise en place des centres d’accueil et d’écoute et aussi des activités de renforcement de capacité pour rendre la femme plus indépendante et autonome. L’ONG JDWS a également beaucoup d’actions visant à rendre la dignité des femmes victimes. Car notre société est organisée selon les normes et des lois dont la justice garantit. Ce qui signifierait que tout acte attentatoire aux droits des femmes est puni. Dans le cadre des Violences Basées sur Genre, le constat est là a travers une atteinte à la dignité de la femme et une violation de son intégrité physique en tant qu’humain. C’est dans cette optique que L’ONG JDWS s’engage résolument à travers Madame Aïda Hamahady pour mener des combats nobles pour la cause des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.